2013 – Saint-Marin – 500e anniversaire de la mort du peintre italien Bernardino di Betto

Introduction

La pièce de 2 euros émise par Saint-Marin en 2013 célèbre le 500e anniversaire de la mort du peintre italien Bernardino di Betto, plus connu sous le nom de Pinturicchio. Cet événement met en lumière l’importance de Pinturicchio dans l’histoire de l’art et sa contribution significative à la Renaissance italienne. De plus, cette pièce rend hommage à son héritage artistique et à son influence durable sur l’art et la culture. En outre, elle symbolise l’engagement de Saint-Marin à préserver et à célébrer le patrimoine artistique. Par conséquent, elle revêt une grande valeur culturelle et historique.

Description de la pièce

L’avers de cette pièce présente une reproduction de l’une des œuvres célèbres de Pinturicchio. L’image montre un groupe de personnages vêtus de manière riche et détaillée, capturant le style distinctif et raffiné de l’artiste. Les visages expressifs et les détails minutieux démontrent le talent de Pinturicchio.

En haut de la pièce, l’inscription “PINTURICCHIO” apparaît en arc de cercle, entourant les dates “1513” et “2013”, respectivement l’année de la mort de l’artiste et l’année d’émission de la pièce. À gauche, la lettre “R” désigne l’atelier de frappe. En bas, l’inscription “SAN MARINO” précise le pays émetteur. Le nom de l’artiste responsable de la gravure, “MOMONI”, est également inscrit en bas de l’œuvre.

La bordure extérieure de la pièce comporte douze étoiles représentant les pays membres de l’Union européenne, soulignant l’intégration de Saint-Marin au sein de cette communauté. Chaque élément de la pièce contribue à son harmonie visuelle. Les gravures, soigneusement réalisées, ajoutent une dimension artistique et historique. En effet, cette pièce reflète à la fois l’héritage artistique de Pinturicchio et la modernité de Saint-Marin.

Conclusion

En conclusion, la pièce de 2 euros émise par Saint-Marin en 2013 célèbre le 500e anniversaire de la mort de Bernardino di Betto dit Pinturicchio. De ce fait, elle honore l’un des grands maîtres de la Renaissance italienne et sa contribution durable à l’histoire de l’art. En outre, elle met en avant l’importance de la préservation et de la célébration du patrimoine artistique. De plus, elle souligne l’appartenance de Saint-Marin à l’Union européenne. Par conséquent, par son design et ses inscriptions, cette pièce constitue un précieux témoignage de l’histoire et de la culture artistiques. Ainsi, elle représente une pièce de collection essentielle pour les amateurs de numismatique et les passionnés d’art.

Pays d’émission:Saint-Marin
Date d’émission:13 septembre 2013
Tirage total:115.000
dont BE: 0
dont BU: 115.000
dont UNC: 0
Graveur:Claudia Momoni
Tranche:
Indice de rareté:
Journal Officiel:2013/C 222/07
Ma collection:
Je n'ai pas cette pièce (6)

Vous souhaitez connaître les caractéristiques techniques de cette pièce ? Alors, n’hésitez pas à consulter la page dédiée aux caractéristiques d’une pièce de 2 euros.

Pierre D
A propos de Pierre D 514 Articles
Webmaster de 2euros.org

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*